Le blog du mois * Diary of a raging French woman

Chaque mois, retrouvez une interview avec des bulles d’apéro, des morceaux de blog et des petits bouts de Londres.

diary of a raging french woman

Notre blog du mois est celui de Marie-Anne, fraichement arrivée à Londres avec sa plume acérée (ou plutôt son clavier en l’occurrence). Et on l’en remercie. Notre Raging French Woman est en fait franco-belge, mais on l’en excuse. Elle blogue en anglais car elle est bilingue (elle a passé son enfance dans le Somerset). Et on l’admire.
Sur son blog, on trouve des anecdotes sur son expérience d’expat, des critiques de restaurants et de bars, des recettes de cuisine et beaucoup de jolies photos (elle adore l’effet bokeh).
Faisons connaissance avec Marie-Anne…

photo from Raging French WomanQui es-tu? D’où viens-tu? Que fais-tu? Je m’appelle Marie-Anne, j’ai 24 ans, de nationalité franco-belge (j’assume), expatriée dans le comté du Hertfordshire au nord de Londres depuis septembre 2012, après six années d’études sur Bordeaux. J’ai un master en marketing du vin et une maîtrise en littérature anglo-américaine, et je suis actuellement traductrice freelance, bloggeuse noctambule, photographe culinaire très (trop?) amateur… et j’écris un roman! (Non j’ai pas fini.) (Non je peux pas encore vous le faire lire.) (Oui je suis désolée.) (Oui je sors.)

Comment t’es tu retrouvée à Londres? Mon compagnon (et meilleur ami) Nicolas a trouvé un super poste d’ingénieur informaticien dans le Hertfordshire à l’été 2012, et du coup il est parti s’installer à Watford qui n’est qu’à un petit quart d’heure en train de Euston. Je l’ai rejoint en septembre après ma soutenance de mémoire en France, et depuis nous vivons heureux dans un joli petit T3. Nous sommes un peu des faux Londoner mais l’argent que nous ne dépensons en loyer (héhé), part dans des sessions test de restaurants dans la capitale et en shortbread.

Happy in London? Les quatre premiers mois ont été difficiles: je me suis essayée à l’industrie du recrutement, à un poste qui ne me convenait pas forcément, et je suis donc revenue à mes premiers amours; la traduction, et l’écriture. Maintenant, je suis foutrement heureuse. C’était la meilleure décision de ma vie, et pas seulement parce qu’on trouve de la pâte à tartiner Cadburys et des charity shops. Le Royaume-Uni est un pays rafraîchissant à tous points de vue et Londres est merveilleusement cosmopolite.

Si tu devais quitter Londres tu serais… Aux Pays-Bas, en Suède, voire en Nouvelle-Zélande.

De quoi parle ton blog? De mon expérience personnelle en tant qu’expatriée, ce qui est loin d’être évident (d’où le nom) même si je suis arrivée sur le territoire britannique déjà complètement bilingue: en effet, ce n’est pour moi qu’un retour aux sources, puisque j’ai passé mon enfance ici (plus spécifiquement dans le comté du Somerset). Je poste aussi des recettes de cuisine (le cheesecake au Bailey’s, testé et approuvé!) et des reviews de restaurants, de bars à vin et de pubs.

yummy!

Deux trois blogs que tu visites régulièrement? Trois, que j’affectionne tout particulièrement: petit artichaut que je suis, j’adore Ruffled, le blog mariage un chouia hipster mais d’une rare élégance; le blog londonien Somewhere in the Globe de la fantastique Florence du côté de Hammersmith, et enfin l’excellent blog culinaire de Guillaume Long, A boire et à manger.

Ton London postcode NW1, c’est le postcode de Euston, c’est un peu ma deuxième maison vu le temps que j’y passe à attendre mes London Midland (mais chuuuut!).

Un petit secret à Londres Camellia’s Tea House, à Kingly Court. Tout le monde connaît mais c’est un endroit adorable, lové au deuxième étage d’un patio so British.

Un lieu / une adresse à ne pas louper à Londres Kaslik, THE resto libanais sur Greek Street. Juste une tuerie.

L’endroit rêvé pour retrouver les copines Chez Elles, sur Brick Lane, sans hésiter. On ne le dit pas assez (bon, ok, peut être qu’on le dit assez), mais allez Chez Elles, et vous sauverez des chatons! (Et vous mangerez probablement l’un des meilleurs steaks tartares de votre vie.)

L’endroit rêvé pour retrouver son amoureux Une petite entorse au Londres urbain: Greenwich Park bien sûr!

A l’apéro-blog, tu bois quoi? Ce que les anglais appellent honteusement le « dessert wine » (en gros, un blanc moelleux qui me rappelle Bordeaux, idéalement un Château Suduiraut mais pour ça, il faudrait que je vende l’un de mes reins), ou n’importe quoi avec de la mangue. Ou de la fraise. Ou les deux.

3 mots pour décrire l’apéro-blog Wine, food, friends. Que demande le peuple?

Une idée pour l’apéro-blog? Pour les dix ans, on pourrait le faire dans une capsule du London Eye, non? \o/ (Non?)

Quelque chose à ajouter? Merci de ce petit interlude, je suis honorée (et ravie!) de votre intérêt et de votre soutien, nous formons une super communauté!

_______________________

Le prochain apéro aura lieu le mercredi 12 juin

Pour être sûr de ne louper aucun rendez-vous, inscrivez-vous sur notre mailing list

Vous souhaitez être le blog du mois? Apparaitre dans la blogroll? Contactez-nous!

Publicités

À propos de Lost in London

Epiphénomène nomade ayant transité (notamment) par Tunis, Abidjan, Paris, Dublin, Vancouver, le Yorkshire et maintenant Londres. Péripéties londoniennes: pépites, adresses, découvertes et autres trésors.

Un commentaire

  1. Max

    Très sympa, je ne connaissais pas son blog et c’est une belle découverte ^^ thks

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :